Technologie

L’App Signal est submergée par les nouvelles inscriptions

Depuis que Facebook va rendre obligatoire le partage des données vers ce dernier, les utilisateurs de l’application WhatsApp fuient vers des applications concurrentes. Telegram et Signal en tête, font part d’un nombre record de nouvelles inscriptions.

Publicité

Signal est submergé par les nouveaux utilisateurs.

Dès le 8 février, les personnes qui n’ont pas autorisé le partage de données avec Facebook ne seront plus en mesure d’utiliser le service de messagerie du géant à avertit l’entreprise. Ces nouvelles conditions qui sont proposées aux utilisateurs permettent notamment aux entreprises clientes de Facebook d’utiliser les informations personnelles des utilisateurs pour mieux communiquer avec eux. Pour le moment, le géant assure qu’elles ne seront pas monétisées, mais il avait également assuré par le passé ne jamais faire de rapprochement comme il le fait aujourd’hui.

Signal, une application gratuite similaire à WhatsApp mettant un point d’honneur à la sécurité a été submergée d’anciens utilisateurs de WhatsApp qui ont téléchargé et rejoins cette dernière. Le nombre a tellement été important, que les messages de vérifications du numéro de téléphone sont retardés chez un grand nombre de nouveaux venus.

Les codes de vérification (envoyés par SMS pour vérifier son profil) sont actuellement retardés chez plusieurs opérateurs en raison du nombre important de personnes qui tentent de s’inscrire sur Signal

Signal, sur Twitter

Il faut dire que l’application à également eut une publicité importante, Elon Musk le fondateur de Tesla a encouragé ses fans sur Twitter à utiliser Signal. Ne perdez donc pas patience, le problème est général et Sinal travaille actuellement à la correction de celui-ci.

Cliquer ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Dernièrement

To Top