Santé

COVID-19 : Qu’est-ce qui ne peut pas être acheté actuellement ?

Les nouvelles mesures du Conseil Fédéral font penser au semi-confinement rencontré l’année dernière lors de la fermeture des magasins non essentiels et des services à la personne. Cette fois-ci, de nouvelles fermetures ont été ordonnées, mais elles sont toutefois beaucoup moins strictes qu’avant. Mais au risque d’avoir une mauvaise surprise, quels types de magasins sont ouverts à l’heure actuelle et quels produits y sont disponibles ?

Publicité

Certains magasins restent ouverts.

Les mesures imposées par les autorités permettent à certains types de magasins de rester ouverts actuellement. La liste plus permissive qu’au premier confinement est la suivante :

  • Les magasins d’alimentation
  • Les stations-service et les kiosques
  • Les magasins de bricolage et quincailleries
  • Les fleuristes
  • Les magasins de jardinage
  • Les magasins qui vendent des biens de première nécessité
  • Les opérateurs (Swisscom, Salt, etc.)
  • Les vendeurs de produits médicaux (y.c. les lunettes, appareils auditifs)
  • Les magasins d’entretien et de réparation (cordonneries, serrurerie, garages, ateliers de couture, blanchisseries).

Pour la dernière catégorie, ceux-ci peuvent uniquement effectuer des réparations, mais ne peuvent rien vendre. Par exemple, un magasin de vélo pourra uniquement réparer votre vélo, mais n’aura pas le droit de vous en vendre un autre.

Qu’est-ce qui est considéré comme des biens de nécessité ?

Pour commencer – à titre de rappel – il faut savoir que certains produits par exemple des stylos peuvent être considérés comme des biens de première nécessité. Il sera donc possible d’acheter des stylos « classiques » dans un magasin. En revanche, des stylos haut de gamme ne sont pas considérés comme tels, par leur nature et surtout leur prix et ne seront pas autorisés à la vente.

Dans son ordonnance, le Conseil Fédéral autorise les produits suivants :

  • Produits alimentaires frais (viande, œufs, pain, légumes, etc.)
  • Produits alimentaires secs (conserves, farine, aliments pour bébés, confiseries, etc.)
  • Alcool et produits du tabac
  • Les aliments pour animaux, les produits nécessaires à leur hygiène et leur élevage
  • Les articles de bricolage et de jardinage comme des semences, de la terre ou des outils
  • Sous-vêtements, vêtements pour bébés et articles de bonneterie (attention, produits qui ne sont pas considérés comme luxueux)
  • Les journaux et revues
  • Les produits de papeteries
  • Les produits de nettoyage et destinés à de l’entretien
  • Les plantes d’intérieur
  • Le matériel pour photographie
  • Les pièces de rechange et accessoires électrotechniques (piles, accus, batteries)
  • Les articles de vaisselle et de table (couverts, ustensiles, casseroles, bougies)
  • Les produits d’hygiène personnelle
  • Les produits cosmétiques
  • Les médicaments
  • Le parfum
Cliquer ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Dernièrement

To Top