Santé

Porter un masque fait-il diminuer la quantité d’oxygène respirée ?

Coronavirus oblige, de nombreuses théories ont fait leur apparition sur Internet ses dernières semaines, avec leur lot de fausses informations. Mais une qui revient régulièrement depuis l’obligation du port du masque dans de nombreux cantons en Suisse est que porter un masque diminue l’oxygène apporté dans notre corps. Est-ce vrai ? Nous faisons le point.

Publicité

 

Porter un masque fait-il vraiment diminuer la quantité d’oxygène respirée ?

Posons les faits : de nombreux posts circulent sur Internet et indiquent que le port du masque est néfaste. D’une première part, il est plus difficile de respirer, car nous respirions moins d’air avec cette “barrière” devant notre bouche. Ensuite, lorsque nous expirons, nous recrachions le CO2 produit par notre corps dans le masque et celui-ci finit par être “ravalé” par nos poumons lors de la prochaine respiration.

En vue des théories émises ci-dessus, de nombreuses publications ont fleuri sur Internet, notamment certaines invitant les conducteurs à ne pas porter de masque en raison de l’étourdissement qu’un manque d’air pourrait causer. Mais donc, est-ce véridique ? Pouvons-nous manquer d’air en portant un masque ?

 

Non, un masque ne produit pas d’hypoxie.

D’après les spécialistes il n’est en aucun cas possible de subir un manque d’apport en oxygène lorsque nous portons un masque. En effet, les masques utilisés pour se protéger du coronavirus permettent à l’air d’entrer et de ressortir. Il n’est donc pas possible que le CO2 stagne dans l’espace entre votre bouche et le masque.

Pour faire simple, votre masque comprend une couche filtrante non tisée (généralement réalisée en microfibres de polypropylène). Celle-ci filtre les particules de virus qui sont de l’ordre de 0,12 micromètre. À effet de superposition, le COVID-19 ne passe pas, en revanche, l’air peut y passer sans soucis.

Vous savez donc désormais qu’il est sans risque de porter un masque, vous aurez toujours un apport en oxygène suffisant et vous ne risquez pas de vous intoxiquer au CO2.

Cliquer ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Dernièrement

To Top