Monde

Amsterdam ne veut plus de publicités qui vont contre l’environnement

Photo : Montage Onmag

Dans les couloirs du métro d’Amsterdam, la publicité va radicalement changer pour protéger davantage le climat. Bien qu’il ne soit pas question de dire au revoir à toutes les annonces, bon nombre d’entre elles n’auront plus leur place dans les souterrains de la ville. En cause, une nouvelle règlementation municipale visant à mieux protéger le climat et bannir certaines catégories. 

Publicité

 

Il n’y aura plus d’annonce pour des vols à bas prix. 

Le Conseil municipal a décidé d’une interdiction de publicité en faveur des vols low-cost ainsi que des véhicules à essence. Ce refus représente aujourd’hui en moyenne 10% des annonces diffusées auprès des 4 millions de passagers par semaine. 

Bien que ce remaniement de publicités risque de peser sur la balance de l’entreprise gérant ces dernières dans le métro, le directeur général de CS Digital Media semble toutefois se réjouir de la prise de conscience. 

«Il ne s’agit pas seulement de l’interdiction des combustibles fossiles. Ce n’était qu’une première étape. Il s’agit d’ouvrir plus d’espace publicitaire et de donner aux annonceurs des avantages pour changer l’environnement […] Nous ne vous dirons pas que vous pouvez vous rendre à Barcelone pour 19 euros […] Nous ne faisons plus ça».

Radjen van Wilsem, directeur général, CS Digital Media

Le projet s’étendra peut-être bientôt au reste du pays, mais fait pour le moment partie intégrante des efforts mis en place par la capitale pour réduire ses émissions de dioxyde de carbone de 55% d’ici 2030.

Amsterdam ne veut plus de publicités qui vont contre l’environnement
Cliquer ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Dernièrement

To Top