Santé

SwissCovid : On télécharge ou pas ? Notre avis ici.

SANTE — Elle vient de sortir aujourd’hui et son nom résonne un peu partout dans les cafés de la Suisse ce matin. L’application “SwissCovid” est enfin disponible au téléchargement pour toute la population après des mois de test par l’armée et des participants sélectionnés. Mais faut-il l’installer ? Est-ce la fin de la vie privée ? Ou encore avons-nous trouvé la solution pour stopper les chaînes de transmission ? Voici mon avis, et ce qui m’a motivé à installer l’application dès mon réveil.

Publicité

UN DEVOIR DE CITOYEN

Personne n’est obligé d’installer cette application sur son smartphone, ce point a été d’entrée très claire, elle s’utilise exclusivement sur base volontaire. Mais je trouve que tout le monde devrait installer cette application. Elle permet à nous-mêmes de nous protéger, mais également de protéger les autres personnes. Comme vous le savez sûrement vous pouvez contracter le nouveau coronavirus sans avoir de symptômes et de ce fait n’avoir aucune idée que vous le portiez. Logiquement, sans symptômes vous continuerez à revoir vos amis et à aller travailler. Malheureusement, il est donc possible que vous transmettiez à d’autres personnes ce virus, mais comme vous ne sachiez pas que vous l’ayez, ces personnes pourront l’attraper sans le ressentir aussi. Dans le pire des cas, il est possible qu’une personne qui a contracté le COVID-19 aie voir ses grands-parents ou une personne qui appartient à un groupe à risque et retransmette le COVID-19 à cette dernière. Avec une application qui informe les gens d’une potentielle infection, on évite bien de mauvaises surprises.

 

IDEAL POUR RETRACER DES CONTACTS INCONNUS

Si vous tombez malade après avoir été uniquement avec votre famille ou vos collègues la chaîne est plutôt simple à reconstituer. En revanche, si vous utilisez régulièrement les transports en commun, vous allez à nouveau manger au restaurant et vous sortez il est peu probable que vous connaissiez toutes les personnes que vous aviez croisées. L’application elle, s’occupera de mémoriser ceci pour vous grâce au Bluetooth.

Bien évidemment, cette dernière fonctionne un peu comme dans la “vraie vie” : vous n’avez aucune idée de qui n’est à côté de vous dans le train, vous ne savez ni son nom, ni son prénom et même pas où elle habite. C’est le cas avec cette application, elle ne fait que de récupérer des identifiants aléatoires, et il est de ce fait impossible de localiser une personne, la confidentialité est garantie.

En schématisant un peu, on peut comprendre relativement facilement le fonctionnement de l’App : elle voit les téléphones qui se trouvent dans un rayon proche de vous et qui sont restés proches au moins 15 minutes. Les autres sont inutiles et l’app ne conserve aucune donnée. Les téléphones dont l’app à connaissance sont enregistrés sur votre téléphone et non sur des serveurs, ici aussi aucune donnée n’est transmise à des tiers. Si votre smartphone a eu souvenir d’avoir croisé pendant 15 min le téléphone d’une personne et que cette dernière est testée positive dans les 14 jours qui suivent le contact, vous recevrez une notification vous invitant à aller vous faire tester gratuitement.

Au final, cette application pour moi doit être téléchargée par le plus de personnes possible afin de pouvoir tracer correctement les chaînes de contaminations. Aussi, elle est développée dans le but de respecter au maximum la vie privée. Les personnes qui ne souhaitent pas la télécharger par crainte de l’utilisation de données personnelles devraient supprimer immédiatement Faceboon ou leur compte Google de leurs appareils pour ne citer que quelques exemples.

_________
Cet article est une opinion personnelle et n’engage pas la responsabilité ou la vision de Onmag.ch ou SpecEtoile (Suisse)

Cliquer ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Dernièrement

To Top