Suisse

Sans surprises, l’UDC ne veut pas protéger les homosexuels.

Le 9 février prochain, le peuple suisse s’exprimera sur l’extension de la norme antiraciste qui traite principalement de la protection des personnes visées par des attaques fondées sur l’orientation sexuelle. Cette extension proposée par Mathias Reynard avait été combattue en référendum par l’UDF en début d’année.

Publicité

 

304 refus, aucune acceptation lors du congrès.

Ce samedi les délégués de l’UDC ont été réunis dans le canton de Zurich, l’objet mentionné a été refusé par 304 voix et aucune opposition. Pour le parti la disposition permet de traîner en justice toutes les personnes défendant des points de vue opposés aux bien-pensants hypocrites. L’UDC rajoute également que n’importe qui doit pouvoir dire ce qu’il pense  et que la liberté d’opinion est à la base du dialogue démocratique.

Cliquer ici pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Dernièrement

To Top